LA NUIT, LE BRUIT NUIT 

Bonne nuit ! Pour quelques minutes ou quelques heures, chacun s’abandonne au sommeil. Entre la nuit et le jour, il n’y a pas de mur mais nul ne peut empêcher la nuit tombée.

Tout sourire n’est pas sincère

Toutes vérités ne viennent pas du plus profond du cœur,ni avouer avec franchise.

Tout tatouage n’est pas une marque de folie ça peut définir quelqu’un comme étant voleur ou putain.

Tout les morceaux jouées dans les boîtes me font pas bouger.

Si tous les coucous portaient sonnettes, ils feraient plus de bruit que mille trompettes et ça personne ne le supporteraient.

J’ai perdu ma plume, mon âme, mes sentiments, mes pensées, mes rêves. Il y a que la tristesse et la colère.

Je suis vide, seule dans un corp. Je n’arrive plus à écrire, harasser de fatigue, noyée dans les calcules d’un vaste océan de problèmes qui de plus en plus m’intriguent, me demandant d’y rester, affirmant que j’y était bien que je serai heureuse, me promettant une nouvelle plume.

Dans ma tête et dans mon cœur tout est très compliqué. Des milliers de questions viennent perturber ma vie:

Que proposez-vous de faire, concrètement, pour soutenir les femmes qui sont dans la prostitution, qui désirent en sortir ou qui en sont sorties?

Quelle structures mettras-tu en place pour ces jeunes qui sont éparpillés de pays en pays comme immigrants parfois qui ne savent même pas ce qui leurs attendent? 

Cette nuit , je ne peux plus respirer, je manque d’oxygène. Tu sais ce qu’il se passe quand je manque d’air ? Ma gorge se serre, mon cœur s’emballe, tout autour de moi se transforme en noir, des larmes s’échappent de mes yeux.

Je me tords dans tous les sens pour arrêter la douleur, mais rien n’y fait. Alors j’ai mal au cœur, j’ai mal aux tripes et ça m’empêche de dormir. De toute façon, j’ai perdu le sommeil depuis bien longtemps.

Je me réveille en pleurs au milieu de la nuit après des mauvais rêves.

– Un enfant qui pleure au millieu d’un carrefour.

– Une femme battue ou violée

– Un pays maltraité par des pirates costumés

Etc…

Et je ne peux plus refermer les yeux.

Ce soir ce texte ne te fera pas sourire. Il te fera certainement un peu mal. Il te fera peut-être douter. Et je m’en excuse d’avance. Tu peux choisir d’arrêter de lire maintenant si tu veux, mais sache que j’ai besoin que tu lises ce texte entièrement.

C’est le bordel dans ma tête putain

La nuit ces bruits me nuisent. Comment les arrêter?

#Florwingoge 

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s